Sandrine Kauffer, Julien Binz, un couple uni pour lutter contre le cancer du sein !

Sandrine Kauffer et Julien Binz, comme une évidence, ces deux figures emblématiques alsaciennes donnent de leur temps et de leur énergie chaque année pour faire de l’agenda des Chefs un vrai succès! Nous vous laissons découvrir leurs impressions sur cette aventure:

Sandrine Kauffer / Directrice du journal de Julien Binz :

« L’agenda des chefs est une formidable initiative, un outil de communication utile pour prévenir et donc aider à mieux guérir le cancer du sein en particulier, mais tous les cancers en général. Chaque année, j’en achète pour ma famille et mes amies. C’est aussi une façon de leur dire que je tiens à Elles et qu’elles doivent prendre soin d’Elles. 

Le contenu de l’agenda est très pertinent. Des recettes, des mémos, des alertes rendez-vous avec le médecin, une couleur rose féminine, des chefs de cuisine, une présentation ludique pour évoquer néanmoins un sujet sérieux et dangereux qu’il faut médiatiser.

Participer à cette aventure collective est une manière d’être active face à la maladie, une forme de militantisme en faveur de la santé. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Aujourd’hui le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 ! Et plus un cancer du sein est détecté tôt (- de 2 cm), plus les chances de guérison sont importantes.

Depuis 2010, le journal de Julien Binz soutient l’initiative et les actions d’Olivier Chaput. J’ai été sensibilisée par son histoire personnelle et les fonds récoltés serviront à financer la recherche pour dépister et lutter contre cette maladie. Cette cause réunit mon univers professionnel (journal gastronomique) et personnel (la femme que je suis).

Julien Binz, chef de cuisine Rendez-Vous de Chasse 1* Michelin, Bristol à Colmar

La santé est en adéquation avec le bien-manger. Et inversement.

Les produits frais du verger et du potager, riches en nutriments, favorisent une cuisine diététique, saine pour rester en bonne santé. Chaque jour je suis derrière les fourneaux. Je manque de temps, je suis donc ravi de l’initiative d’Olivier Chaput et heureux d’apporter ma modeste contribution à cette cause d’intérêt public. Je le fais aussi pour toutes les femmes de ma vie.

Avec l’agenda des chefs, j’ai l’opportunité de mettre mon métier de cuisinier au service de la santé. C’est aussi un hommage que je rends à mon grand-père Jean Binz, médecin et chercheur, (Laboratoire Saint-Ambroise (LBA)), qui établissait la nutrition au coeur de la santé.

La difficulté est toujours d’allier le plaisir gastronomique avec la diététique. Mais ce défi est relevé avec les belles recettes proposées dans l’agenda des chefs.

Laisser un commentaire